dimanche 21 août

L'instant pitoyable

Toutes ces personnes qui marchent vers je ne sais où, qui me bousculent, qui m'écrasent, qui m'étouffent, et ce bruit ! ce brou-ha incompréhensible qui bourdonne dans mes oreilles, combien de temps je vais tenir ? sans en attraper un et lui régler son compte, sans en insulter un, laissez moi au moins un de ce spécimen, son teint blafard, ses dents jaunis, ses cernes aussi lourde que les pieds que je traines, mais bon sang ce n'est plus une ville c'est un cimetière, oui un cimetière bruyant, ici les visiteurs sourient de ce stress permanent qui habite les spécimens, j'ai réussi a en bloqué un, il va malgré tout falloir que je le relâche ... il me menace de rougeur au corps, je suis allergique, sa peau me dégoute .
Je m'éloigne

Posté par Pipallon à 03:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur L'instant pitoyable

    Tu es allergique à la peau O_o
    Je comprend maintenant pourquoi tu tapottes les gens un tit batonnet et pas avec un doigt -_-

    Posté par Marmotte, samedi 03 septembre à 04:21 | | Répondre
  • pas a sa peau , a lui mais on peut dire que son aspect me degoute -_-

    Posté par Pipallon, samedi 03 septembre à 04:24 | | Répondre
  • euh

    j'ai rien compris ...
    mais j'te soutiens !
    )

    Posté par darwin, mardi 06 septembre à 07:11 | | Répondre
  • merci pour ton soutien , c'est deja ca

    Posté par Pipallon, lundi 12 septembre à 03:34 | | Répondre
Nouveau commentaire